About

Je suis professeur de théorie des arts (design) à l’École Nationale Supérieure d’Art de Dijon (ENSA-Dijon), où j’enseigne la théorie et l’histoire critique du design, de l’architecture et de la ville. Je suis agrégé et docteur en philosophie. J’ai enseigné au lycée, à l’université et en école d’architecture. Je coordonne l’Unité de Recherche “Art et Société” de l’ENSA-Dijon.

Mes recherches, à l’intersection de la théorie esthétique et de la théorie politique, m’ont engagé dans deux directions : d’une part un questionnement sur les rapports entre musique et politique et sur le statut de la subjectivité dans les théories de l’écriture et de l’écoute musicales aux XXe et XXIe siècles ; d’autre part une réflexion sur la manière dont les effets de domination (de genre, de race, de classe) configurent les espaces architecturaux et urbains. Au croisement de ces perspectives, j’ai organisé durant 5 ans un workshop sur les arts sonores urbains et sur John Cage.

J’ai écrit deux livres : «… la plus grande œuvre d’art pour le cosmos tout entier ». Stockhausen et le 11 septembre (essai sur la musique et la violence), MF, 2020 ; Une manière de penser et de sentir. Essai sur Pierre Boulez, PUR, 2017, ainsi que de nombreux articles, dirigé plusieurs ouvrages collectifs, et j’interviens régulièrement dans des colloques et des séminaires. Je fais aussi un peu de traduction, en théorie critique de l’architecture et en philosophie de la musique (Lydia Goehr, Politique de l’autonomie musicale. Essais philosophiques, La rue musicale, 2016, avec Élise Marrou). Je m’intéresse aussi à la théorie féministe, à l’écologie politique, aux jeux vidéo et aux zombies.



I am a professor of art theory (design) at the École Nationale Supérieure d’Art de Dijon (ENSA-Dijon), where I teach the theory and critical history of design, architecture and the city. I have a PhD in philosophy. I have taught in high school, university and architecture school. I coordinate the Research Unit “Art and Society” at ENSA-Dijon.

My research, at the intersection of aesthetic theory and political theory, has taken me in two directions: on the one hand, a questioning of the relationship between music and politics and the status of subjectivity in theories of musical writing and listening in the 20th and 21st centuries; on the other hand, a reflection on the way in which the effects of domination (gender, race, class) configure architectural and urban spaces. At the crossroads of these perspectives, I organized a workshop on urban sound art and on John Cage for five years.

I wrote two books: «… la plus grande œuvre d’art pour le cosmos tout entier ». Stockhausen et le 11 septembre (essai sur la musique et la violence), MF, 2020; Une manière de penser et de sentir. Essai sur Pierre Boulez, PUR, 2017, as well as numerous articles, edited several collective works, and I regularly intervene in colloquia and seminars. I also do some translation, in critical theory of architecture and philosophy of music (Lydia Goehr, Politique de l’autonomie musicale. Essais philosophiques, La rue musicale, 2016, with Élise Marrou). I am also interested in feminist theory, political ecology, video games and zombies.

Work Shared in CORE

Articles
Translations
Interviews
Newspaper article

Other Publications

 

OUVRAGES EN NOM PROPRE


 

« La plus grande œuvre d’art pour le cosmos tout entier ». Stockhausen et le 11 septembre (Essai sur la musique et la violence), Paris, éditions MF, coll. « Répercussions », 2020, 240 p.


 

Une manière de penser et de sentir. Essai sur Pierre Boulez. Suivi d’un entretien avec Pierre Boulez, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2017, 379 p.


 

 

 

EDITIONS CRITIQUES


 

Walter Benjamin, L’Œuvre d’art à l’époque de sa reproductibilité technique (dernière version de 1939), Paris, Gallimard, coll. « Folioplus philosophie », 2008.


 

Maurice Merleau-Ponty, L’Œil et l’esprit, Paris, Gallimard, coll. « Folioplus philosophie », 2006.


 

 

 

COORDINATIONS DE PUBLICATIONS COLLECTIVES


 

(avec Khedidja Mamou), Participation et innovation sociale dans la fabrique de la ville, Montpellier, Éditions de l’Espérou, coll. « Les carnets de la recherche », 2020, 104 p.


[Actes de la journée d’études doctorales – 6 juillet 2017]


 

(avec Élise Marrou), Lydia Goehr, de l’autonomie musicale à l’expression, Sampzon, Delatour France, coll. « Musique et philosophie », 2020, 230 p.


[Actes du Colloque international Quelle autonomie de l’œuvre ? Réflexions à partir de la philosophie de la musique de Lydia Goehr,  dir. sc. A. Soulez et M. de Gaudemar, org. É. Marrou, G. Carvalho et F. Peeraer, Fondation Biermans-Lapôtre, Paris Univ. Paris 8 / Univ. Paris Ouest, 26 sept. 2009]


 

Agoras contemporaines. Design, démocratie et pratiques alternatives de l’espace public, Paris, Loco, 2020, 184 p.


[Actes du colloque Agoras contemporaines. Processus alternatifs de construction de l’espace public, ÉNSA-Dijon, 5-6 mars 2019]


 

(et al.), Ville et agriculture. Innovations architecturales, urbaines et paysagères, Montpellier, Éditions de l’Espérou, coll. « Actualité de la recherche », 2019, 168 p.


[Actes du séminaire LIFAM (ÉNSA-Montpellier ) / UMR Innovation – INRA (SupAgro Montpellier)]


 

Formes de l’innovation, innovations de la forme, Montpellier, Éditions de l’Espérou, coll. « Actualité de la recherche », 2017, 130 p.


[Actes de la journée d’études doctorales – 4 juillet 2016]


 

(avec L. Viala) Modernités architecturales : indisciplinarités, Montpellier, Éditions de l’Espérou, coll. « Les carnets de la recherche », 2016, 130 p.


 

(avec L. Viala) Art, architecture, recherche. Regards croisés sur les processus de création, Montpellier, Éditions de l’Espérou, coll. « Les carnets de la recherche », 2016, 130 p.


 

(avec Sylvain Prudhomme) Coordination du dossier « Habiter », Geste, n° 5, « Habiter / Sexe(s), genre, politique », automne 2008, p. 27-219.


 

(avec Paulin Ismard) coordination du dossier « Témoigner », Geste, n° 3, « Témoigner / Violences-précarités », automne 2006, p. 20-101.


 

 

TRADUCTION D’OUVRAGE


 

 

(avec Élise Marrou) Lydia Goehr, The Quest for voice. Music, Politics and the Limits of Philosophy, traduit sous le titre Politique de l’autonomie musicale. Essais philosophiques, Paris, La Rue musicale, coll. « Musicologie critique », 2016, 368 p.


 

 

TRADUCTIONS D’ARTICLES


 

 

Stephen Graham, « Sous assistance respiratoire : l’écologie politique de l’air urbain », in L. Dousson et K. Mamou (dir.), Participation et innovation sociale dans la fabrique de la ville, Montpellier, Éditions de l’Espérou, coll. « Les carnets de la recherche », 2020, p. 65-98.


 

Lydia Goehr, « Stanley Cavell au miroir d’Adorno. Retour sur la “décomposition de la musique” », in L. Dousson et É. Marrou (dir.), Lydia Goehr, de l’autonomie musicale à l’expression, Sampzon, Delatour France, coll. « Musique et philosophie », 2020, p. 165-197.


 

Andy Merrifield, « L’agora citoyenne. Affinités urbaines et insurrections démocratiques », in L. Dousson (dir.), Agoras contemporaines. Design, démocratie et pratiques alternatives de l’espace public, Paris, Loco, 2020, p. 20-30.


 

Neil Brenner, « L’urbanisme tactique est-il une alternative à l’urbanisme néolibéral ? », in L. Dousson (dir.), Agoras contemporaines. Design, démocratie et pratiques alternatives de l’espace public, Paris, Loco, 2020, p. 160-178.


 

Kenneth Frampton, « Vers un régionalisme critique. Pour une architecture de résistance », in L. Dousson et L. Viala (dir.), Art, architecture, recherche. Regards croisés sur les processus de création, Montpellier, Éditions de l’Espérou, coll. « Les carnets de la recherche », juin 2016, p. 11-39.


 

 

 

ARTICLES DE PERIODIQUES AVEC COMITE DE LECTURE


 

« Politique de la voix archivée. Sur les opéras vidéo documentaires de Steve Reich », Nouvelle Revue d’Esthétique, n° 10, « Pourquoi l’opéra ? », dir. M. Pouradier, Paris, PUF, 2013, p. 67-80.


 

« Formalisme et ritualité chez Boulez et Stockhausen », Nouvelle Revue d’Esthétique, n° 4, « Félibien, la beauté classique », Paris, PUF, 2009, p. 85-95.


[Communication « Différence esthétique, divergence politique : Boulez et Stockhausen », Colloque « Les querelles de l’art », org. S. Chassat et G. Sfez, dir. sc. : M. Saison, M. Jimenez, A. Mœglin-Delcroix, N. Laneyrie-Dagen, J. Lichtenstein, F. Coblence, Créart-Phi (Univ. Paris X), Dép. Histoire et Théorie des Arts (ENS), LETA (Univ. Paris I), Centre de philosophie de l’art (Univ. Paris I), Centre de recherches en arts (Univ. de Picardie – Jules Verne), ENS Ulm, 23 mars 2007]


 

 

 

CHAPITRES DE LIVRES


 

« Les paradoxes de l’autonomie : une politique des normes », in L. Dousson et É. Marrou (dir.), Lydia Goehr, de l’autonomie musicale à l’expression, Sampzon, Delatour France, coll. « Musique et philosophie », 2020, p. 47-73.


 

« Jean Nouvel rue d’Aubagne et Marseille hors les murs. Le droit à la ville à l’ère du néolibéralisme urbain », in L. Dousson (dir.), Agoras contemporaines. Design, démocratie et pratiques alternatives de l’espace public, Paris, Loco, 2020, p. 31-53.


 

« Techniques sonores, technologies musicales et schize de l’écoute : Helikopter-Streichquartett de Stockhausen », in B. Ramaut-Chevassus et P. Fargeton (dir.), Écoute multiple, écoute des multiples, Paris, Hermann, coll. « Esthétique », 2019, p. 293-306.


[Actes du Cycle de journées d’étude 2016-2018 Écoute multiple, écoute des multiples, CIEREC EA3068, Univ. de Lyon et Univ. Jean Monnet – Saint-Etienne]


 

« Penser et sentir le projet : le plaisir et l’usage, le goût et la fonction (Kant avec Benjamin chez les architectes) », in F. Villemur (dir.), Penser le projet, Montpellier, Éditions de l’Espérou, coll. « Actualité de la recherche », 2014, p. 47-63.


 

« L’image des “sans-papiers” : une politique du visible », in A. Jdey (dir.), Politiques de l’image. Questions pour Jacques Rancière, Bruxelles, La Lettre volée, coll. « Essais », 2013, p. 275-293.


[Communication « Le visible et l’invisible des migrants : politique et ontologie de l’insensible » (répondant : Étienne Balibar), colloque international RePhil (Recherche et philosophie aujourd’hui) II, « Vivre », org. L. Courbin et C. Pagès, dir. sc. J.-F. Balaudé, E. Faye, B. Saint Girons et J. Seidengart (Institut de Recherches philosophiques : Dynamiques de l’invention philosophique, scientifique & artistique (IREPH-DIPSA, EA 373), Ch. Lazzeri et C. Malabou (SOPHIAPOL), C. Perret (Créart-Phi, EA 3459), Dpt. de philosophie, ED 139 « Connaissance, langage, modélisation », Univ. Paris X, 14 nov. 2008]


 

« Musique, mémoire, percept. Le lisse et le strié entre Boulez et Deleuze », Gilles Deleuze. La logique du sensible. Esthétique et clinique, A. Jdey (dir.), Grenoble, De l’incidence éditeur, 2013, p. 299-322.


 

« L’ambiguïté sans système. La musique dans la philosophie de Maurice Merleau-Ponty », in A. Jdey et E. Alloa (dir.), Du sensible à l’œuvre. Esthétiques de Merleau-Ponty, Bruxelles, La Lettre volée, coll. « Essais », 2012, p. 209-232.


 

« Politics, Representation, Visibility: Bruno Serralongue at the Cité Nationale de l’Histoire de l’Immigration », in Ch. Bischoff, F. Falk, S. Kafehsy (dir.), Images of Illegalized Immigration. Towards a Critical Iconology of Politics, Bielefeld, Transcript Verlag, coll. “Image”, 2010, p. 143-153.


[Actes du Colloque international Images of Illegalized Immigration, NFS Bildkritik / Macht und Bedeutung der Bilder, Universität Basel, Basel, 31août–1er sept. 2009]


 

« La vedette et le dictateur : sur une note de bas de page de L’Œuvre d’art à l’époque de sa reproductibilité technique de Walter Benjamin », Astérion. Philosophie, histoire des idées, pensée politique, ENS Éditions, N° 7, juin 2010.


[Actes de la Journée d’étude Les débuts de la Théorie Critique : nouvelles approches, org. et dir. sc. A. Dupeyrix, S. Haber, E. Renault, laboratoire de recherches sociologie, philosophie et anthropologie politiques (SOPHIAPOL), Univ. Paris X, 16 mars 2009]


 

« La réfutation du négationnisme : une ontologie politique de la mémoire (Jean-François Lyotard, Pierre Vidal-Naquet, Patrice Loraux) », Lyotard à Nanterre, Paris, Klincksieck, coll. « Continents philosophiques », 2010, p. 239-256.


[Actes du Colloque Jean-François Lyotard, dir. sc. : J.-M. Salanskis | org. C. Pagès, Univ. Paris X, 6 juin 2008]


 

« Une critique musicale de la culture ? Deux corps (Galatée à l’usine) de Brice Pauset », Changer l’art, transformer la société. Art et politique 2, textes réunis par J.-M. Lachaud et O. Neveux, Paris, L’Harmattan, coll. « Ouverture philosophique », 2009, p. 217-232.


[Actes du Ve Congrès Marx International, section culture (coord. J.-M. Lachaud et O. Neveux), atelier « Pour une théorie critique des industries culturelles » (modérateur : O. Neveux), Univ. Paris X, 6 oct. 2007]


 

« Anthropologie et politique chez Richard Wagner. Un “faire-communauté” de la musique », Intersections philosophiques, Cahiers de l’École Doctorale « Connaissance, Langage, Modélisation » (ED 139), dir. T. Hoquet, Paris X, novembre 2006, p. 199-214.


 

 

 

ARTICLES DE REVUES


 

« Musique saturée, rhétorique de l’hybridation et mythologie moderniste », Document(s), n°1, Automne 2020, p. 81-91.


[Communication : « Cartographie du moi hybride dans la musique “savante” récente. L’exemple de Yann Robin », Colloque international Musiques nouvelles et mélange des genres, org. S. Benhaïm et M. Guesdon | Centre de Recherches sur les Arts et le Langage (CRAL) UMR 8566, EHESS-CNRS, ANR « Musimorphoses », EHESS, 22-23 mars 2013.


 

« Menée sur tous les fronts, la guerre… [sur la “disneylandisation” de la guerre] », Geste, n°8, octobre 2012, p. 10-13.


 

« Un spectre habite les océans (Steve Reich, Gérard Grisey, le chant des cigales et des baleines) », Geste, n°6, octobre 2009, p. 226-233.


 

« Les cosmophonies domestiques de Karlheinz Stockhausen. Maison-musique-machine : mystique(s) », Geste, n° 5, automne 2008, p. 188-199.


 

« Relâcher (une touche) », Geste, n°3, automne 2006, p. 138-139.


 

« Faire corps, (dés)assembler. Sur les pouvoirs politiques de l’écriture musicale (Wagner, Mahler, Berio) », Geste, n°2, décembre 2005, p. 52-61.


[Communication « “In ruhig fliessender Bewegung” — Langage, greffes et citations : l’histoire (de la musique) selon Luciano Berio », colloque « Esthétique et Pratique, Pratiques de l’Esthétique », Créart-Phi, Dpt. de Philosophie, dir. sc. M. Saison, org. S. Chassat et G. Sfez. Univ. Paris X, 8 juin 2005]


 

 

 

CATALOGUE D’EXPOSITION, NOTICES D’OEUVRES, NOTES DE PROGRAMME


 

Pierre Boulez (1925-2016), Prélude, Toccata et Scherzo (1944-1945), Trois Psalmodies (1945), Variations pour piano main gauche (1945), Structures pour deux pianos, Livre I (191-1952), Fragment d’une ébauche (1987), Biennale Pierre Boulez, Note de programme, Cité de la Musique – Philharmonie de Paris, 2021.


 

« Biennale Pierre Boulez, l’intégrale piano », Notes de passage. Le magazine en ligne de la Cité de la Musique – Philharmonie de Paris, URL : , mis en ligne le 12 janvier 2021.


 

« Vertiges de la voix », L’Étincelle. Journal de la création à l’Ircam, #20, août-septembre 2020, p. 18-21.


 

« Julia Wolfe, une conscience américaine », Magazine du Festival Musica de Strasbourg, 2019.


 

« La musique, le bruit des images au travail », in Christine Van Assche,  Raymond Bellour, Jean-Michel Frodon (dir.), Chris Marker, catalogue de l’exposition Chris Marker, Actes Sud / La Cinémathèque française, 2018, p. 350-354.


 

« Boulez et le gagaku », Notes de passage. Le magazine en ligne de la Cité de la Musique – Philharmonie de Paris, mis en ligne le 19 juillet 2018.


 

Pierre Boulez (1925-2016), Douze notations pour piano (1945-1985), Incises pour piano (1994, révisé en 2001), Une page d’éphéméride pour piano (2005), Biennale Pierre Boulez, Note de programme, Cité de la Musique – Philharmonie de Paris, 2018.


 

Pierre Boulez (1925-2016), Notations I, II, III, IV & VII pour orchestre (1980-1999), Biennale Pierre Boulez, Note de programme, Cité de la Musique – Philharmonie de Paris, 2015.


 

 

 

COMMUNICATIONS (COLLOQUES, CONFERENCES, SEMINAIRES) NON PUBLIEES


 

 

COLLOQUES


 

11-13 mars 2020 | Univ. Poitiers | « Les voix du 11 Septembre : la mémoire, l’archive, le cri »| Colloque international Les champs musicaux et sonores de la barbarie moderne | Dir. C. Auzolle, N. Réra, A.-L. Geffroy, A. Braud | [Actes à paraître]


 

20 juin 2018 | ÉNSA-Montpellier | « Sentir et agir dans un monde de capteurs » | Colloque international Habiter aujourd’hui : de la ville intelligente à la ville durable | LIFAM, ÉNSA-Montpellier | Équipe de recherche sur les Politiques Urbaines Soutenables du Laboratoire d’Études et de Recherches Appliquées en Sciences Sociales (LERASS-ERPUR, pôle universitaire de Toulouse | Laboratoire en Design Visuel et Urbain (DeViSu, Université de Valenciennes) | [Actes à paraître]


 

31 mai – 1er juin 2012 | EHESS / Univ. Paris 7 – Denis Diderot | « Écoutez l’Apocalypse, maintenant (Stockhausen en guerre) » | Colloque interdisciplinaire Autour de l’écoute musicale : circonstances, usages, métaphorisations. | Org. et dir. sc. E. Buch (CRAL UMR 8566, EHESS-CNRS), M. Kaltenecker (Centre d’Études et de Recherches Interdisciplinaires de l’UFR Lettres, Arts, Cinéma (CERILAC), équipe Théorie Littéraire Esthétique et Sciences Humaines (TLESH), Univ. Paris 7 Denis Diderot), M. Macé (CRAL, EHESS, CNRS)


 

4-6 sept. 2008 | ENS Ulm | « La musique spectrale : la science entre formalisme et historicité » | IIIe Congrès de la Société Française d’Histoire des Sciences et des Techniques (SFHST) ; Session « Science et Art » / Axe 1 « Musique, science et harmonie »| Org. : A.-L. Rey et S. Gonzales.


 

7 déc. 2007 | Univ. Paris X | « Mémoire vive. Different Trains de Steve Reich. Pour une politique musicale du témoignage » (répondant : Esteban Buch)| Colloque international RePhil (Recherche et philosophie) I, « Quelle place pour la recherche philosophique dans la cité, aujourd’hui ? » | Dir. sc. : J.F. Balaudé, E. Faye, M. De Gaudemar, B. Saint Girons, J. Seidengart | EA 373 Institut de Recherches Philosophiques « Arts-Sciences-Éthique » | Institut Universitaire de France (Chaire Philosophie-Éthique-Sciences sociales) | Dpt. de philosophie | ED 139. | Org. : D. Marcinik, L. Courbin, V. Nurock.


 

 

 

SEMINAIRES


 

8 janv. 2019 | Collège international de Philosophie (CIPh) | « “Paître cote à cote n’est pas vivre ensemble”. Le travail de la voix dans la musique de Gérard Pesson » | Séminaire « Nous » dans la musique | Org. A. Soulez, CIPh – Université Roma Tre


 

22 fév. 2018 | Univ. Lille 3 | « Gérard Pesson. Écriture et “désécriture” de soi » | Séminaire Écrits de musiciens. Un regard philosophique | Org. B. Sève et S. Troche


 

23 avril 2014 | ÉNSA-Montpellier | « Politique du plaisir architectural » | Séminaire Penser le projet II, LIFAM, ÉNSA-Montpellier.


 

19 mars 2012 | EHESS | « Signification(s) politique(s) du formalisme musical au XXe siècle (Pierre Boulez et Karlheinz Stockhausen) : un pas de côté philosophique » | Séminaire Musique et sciences sociales | Dir. sc. : E. Buch et L. Schnapper


 

30 avril 2009 | Københavns Universitet, Copenhague | « Art as technological event. Trauma, loop, rituality (Stockhausen’s 9/11) » | Research seminar Trauma. | Org. et dir. sc. : C. Perret (Créart-Phi, Univ. Paris X – Nanterre) ; F. Tygstrup (Copenhagen Doctoral School in Cultural Studies).


 

28 juil.-2 août 2008 | Universiteit van Amsterdam| « The Visibility and Invisibility of migrants. A Biopolitical Ontology of Insensiblity » | European Summer School in Cultural Studies (ESSCS) Forms of Life : Artifice, Emergence, Generation.


 

22 mai 2008 | Univ. Paris X | « Déjà vu(es). Image, violence, répétition (Abu Ghraib entre Pasolini et le I-Pod) » | Journée d’études du séminaire « Art – Politique – Technologie » : Manipulations symboliques et pratiques de pouvoir | Dir. sc. : C. Perret (Créart-Phi, Univ. Paris X) ; org. L. Dousson.


 

1-4 mai 2008 | Københavns Universitet | « Filtering, releasing. How the space of a (piano) key can constitute a political space », Joint doctoral seminar series The Spaces of Art | Org. et dir. sc. C. Perret (Créart-Phi, Univ. Paris X), et F. Trygstrup (Copenhagen Doctoral School in Cultural Studies).


 

24 oct. 2006 | Univ. Paris X | « Bouclage. L’interprétation par Stockhausen du “11-Septembre” à la lumière de Helikopter-Streichquartett », Séminaire Arts – Politique – Technologies | Dir. sc. : C. Perret (Créart-Phi) ; org. L. Dousson et G. Sfez.


 

17 mars 2006 | Univ. Paris X | « Sur le recommencement du formalisme dans les années soixante-dix : le cas de la musique spectrale (de Pierre Boulez à Gérard Grisey) » | Séminaire de recherches de C. Perret, Enjeux contemporains du formalisme esthétique | Dpt. de Philosophie (UFR LL-Phi).


 

8 fév. 2005 | ENS Ulm | « Espace sonore / Espace social. Contradictions de l’autonomie et politiques de l’écriture chez Pierre Boulez : de l’art-science à l’art de masse »| Séminaire de recherches de François Nicolas Les voies de l’intellectualité musicale | Département Passerelle des arts.


 

24 nov. 2004 | Univ. Paris X | « Matériau, histoire, modernité. Présentation de l’œuvre de Frédéric Durieux »| Séminaire de recherches de C. Perret, Entre production et fiction : les pratiques modernes de l’art | Dpt. de Philosophie (UFR LL-Phi).


 

17 nov. 2004 | Univ. Paris X | « Des structures musicales sont-elles audibles (Pierre Boulez) ? » | Séminaire de recherches de C. Perret Entre production et fiction : les pratiques modernes de l’art. Dpt. de Philosophie (UFR LL-Phi).


 

mai 2003 | Univ. Paris X | « Gilles Deleuze / Pierre Boulez : le lisse et le strié » | Séminaire de recherches de M. Saison G. Deleuze, M. Foucault : la question de la représentation. Dpt. de Philosophie (UFR LL-Phi).


 

 

 

CONFERENCES


 

4 oct. 2019 | Palais de la Musique et des Congrès, Strasbourg | « Ouvrir la musique à la rumeur du monde : riSE and fLY de Julia Wolfe et la Symphonie n°1 de Mahler » | Conférences d’avant-concert, Orchestre Philharmonique de Strasbourg


 

4 sept. 2018 | Philharmonie de Paris | « Les voix intérieures de Pierre Boulez » | Rencontre autour de Pierre Boulez, Première Biennale Pierre Boulez


 

26 avril 2017 | Univ. Montpellier 3 | « Philosophie, architecture et théorie de la culture : aura et politique de la sensation » | Formation doctorale, ED 60 « Territoires, temps, sociétés et développement »


 

30 mars 2017 | Philharmonie de Paris | « Sacralisation et fétichisme de l’art » | Cycle « Musique et spiritualité »


 

16 fév. 2016 | Philharmonie de Paris | « “Ceci est mon corps” : politique de la performance musicale » | Cycle « Karlheinz Stockhausen ».


 

15 avr. 2015 | Philharmonie de Paris | « L’écriture, le plaisir, le sujet : Pierre Boulez et Michel Foucault » | Cycle « Portrait : Pierre Boulez ».


 

28 mars 2012 | ÉNSA-Versailles | « Des cigales aux baleines : comment la nature nous enseigne à écouter » | Conférence donnée dans le cadre du Studio Architecture et musique | Dir. sc et org. : R. Scoffier. Participation : F. Chochon, A. Legendre, J. Moussafir, R. Scoffier et F. Soler (architectes), F. Durieux et M. Monnet (compositeurs).


 

3 nov. 2010 | École Sup. Art et Design (ESAD), Orléans | « Art et marchandise, technologie et politique. Le “11-Septembre” selon Stockhausen » | Cycle Théorie et histoire des arts | Dir. sc. et org. : É. Paradis, Institut d’arts visuels (IAV)


 

3 déc. 2008 | ESAD / IAV, Orléans | « Esthétisation de la politique et politique de l’image : la représentation des “Sans-Papiers” » | Cycle Théorie et histoire des arts | Dir. sc. et org. : É. Paradis.


 

5 mars 2008 | École Sup. Beaux-Arts,  Le Mans | « Le désordre musical » | Atelier transversal Désordre | Resp. : F. Lahache.


 

mai 2005 | Université de Technologie de Compiègne | « Résurgences de l’œuvre d’art totale au XXe siècle : Wagner / Stockhausen » | Cours de philosophie esthétique « Walter Benjamin et le choc de la métropole » (AR 02, org. : F. Lahache).


 

 

 

TABLES RONDES


 

12 jan. 2019 | CIPh | Peter Szendy, Le Supermarché du visible. Essai d’iconomie, Paris, Minuit, coll. « Paradoxe », 2018 Les samedis du livre (avec V. Jacques, L. Paltyrinieri et P. Szendy)


 

12 fév. 2018 | EHESS | « L’idée de critique chez Lydia Goehr » | Séminaire Musique et sciences sociales | dir. sc. E. Buch et L. Schnapper


 

27-28 sept. 2016 | Philharmonie de Paris | Colloque À la frontière des arts | Session « L’écriture du négatif » (avec E. Buch, M. Kaltenecker et D. Payot) | Institut Arts, créations, théories et esthétiques (Acte/CNRS, UMR 8218), Univ. Paris 1


 

21 mars 2015 | Philharmonie de Paris | « Pierre Boulez et le partage du sensible » | Table ronde animée par L. Feneyrou, avec R. Piencikowski et S. Barbedette, exposition Pierre Boulez, 17 mars – 28 juin 2015.


 

 

 

ENTRETIENS POUR LA REVUE GESTE (SELECTION)


 

(avec S. Troche) « De l’écoute buissonnière à l’empreinte du geste. Entretien avec Gérard Pesson », Geste, n°6, op. cit., p. 334-347.


 

(avec É. Giaime et J.-F. Puff) « L’archive et la fiction : champs-contrechamps. Entretien avec Joana Hadjithomas et Khalil Joreige », Geste, n°6, op. cit., p. 6-35.


 

(avec S. Troche) « L’attentat culturel est un jeu d’enfant. Entretien avec Pierre Pinoncelli », Geste, n°5, op. cit., p. 260-275.


 

(avec S. Troche) « Politique de l’instant musical. Résider, produire, disparaître – écouter. Entretien avec Nicolas Frize », Ibid., p. 222-241.


 

(avec F. Lahache) « À quoi pense un architecte ? L’imaginaire architectural entre poétique et politique. Entretien avec Éric Lapierre », Ibid., p. 93-115.


 

(avec S. Prudhomme et S. Troche) « Fictions urbaines. Entretien avec Sylvie Blocher et François Daune du collectif Campement Urbain », Ibid., p. 72-87.


 

(avec S. Prudhomme) « Politiques de l’interstice. Entretien avec Donia Petrescu et Constantin Petcou de l’Atelier d’Architecture Autogérée », Ibid., p. 56-71.


 

« De la structure au geste. Entretien avec Frédéric Durieux », Geste, n°4, novembre 2007, p. 148-169.


 

(avec S. Prudhomme) « Anges pour l’histoire. Entretien avec Vinko Globokar », Geste, n°2, décembre 2005, p. 94-101.


 

 

 

Valorisation de la recherche


 

« Maxime Pascal fait la lumière sur Stockhausen », Carrefour de la création (prod. Laurent Vilarem), France Musiques, 11 octobre 2020.


 

« #74. Sidérer », Métaclassique (prod.  D. Christofel), 1er juillet 2020.


 

« Hybride 2 : L’hybridation comme modernité ? », Le cri du Patchwork (prod. C. Lebrun), France Musiques, 6 novembre 2018.


 

« Merleau-Ponty, L’Œil et l’esprit », Les chemins de la philosophie (prod. A. Van Reeth), France Culture, 29 janvier 2018.


 

« Raisons et sentiments de Pierre Boulez ½ », Versus écouter (prod. D. Christofel), Radio télévision suisse (RTS), 15 janvier 2018.


 

 

 

Workshop / musique


 

2016-2017 | Architecture résonnante : 19 étudiants (L2 et M1) ont fabriqué des instruments de musique en vue de l’exécution publique de 4’33’’ (1952) et Four6 (1990-1992) de John Cage, à l’ÉNSA-Montpellier, le 3 février 2017.


 

2012-2016 | Une ville de sons : réalisation par une quinzaine d’étudiants (L2 et M1) de pièces sonores. 


 

2009-2010 | Entrave (urgence) : cinq interludes pour violon solo pour une lecture de six poèmes extraits de Air the Trees (1968) de Larry Eigner | musique : L. Dousson, violon :  A. Mussou, lecture : J.-F. Puff | librairie L’atelier, Paris 20ème, 22 novembre 2009, librairie Le comptoir des mots, Paris 20ème, 12 mars 2010.

Lambert Dousson

Profile picture of Lambert Dousson

@lambertdousson

Active 1 month ago