• C’est dans un contexte historique bien particulier, la seconde guerre mondiale, puis la guerre froide, et dans un pays (les Etats-Unis) qui se pose en leader du combat contre le communisme mondial et la socialisation de l’Economie, que des chercheurs en sciences économiques vont élaborer les cadres conceptuels et théoriques qui deviendront autant de références pour les parlementaires américains et les cercles internationaux de la prise de décision. Très proches des milieux politiques conservateurs aux Etats-Unis, leurs travaux bénéficieront, en outre, pour leur publication et leur diffusion, de l’appui d’un réseau de fondations, centres de recherches, relais politiques et médiatiques influents, financés par de très grandes entreprises. L’article qui suit passe en revue les contributions des « monétaristes », de « l’école des anticipations rationnelles », de l’école du « Public Choice », des auteurs de la « Supply-side Economics » et évoque, en conclusion, les limites et impasses de leurs préconisations politiques.